fbpx

Comment composter en ville ?

« Chaque année, les bruxellois produisent 126 000 tonnes de déchets alimentaires, dont 90% sont incinérés ». Ces chiffres, présentés dans La Libre Belgique de ce 24 février 2020, sont alarmants. Ils nous montrent que la plupart des déchets organiques ne sont souvent pas triés, malgré les solutions existantes. Notre article « Le compostage : un pas à la portée de tous vers une économie circulaire ! » soulève également ce problème. Vous le trouverez ici.

Pour en apprendre plus sur les solution existantes en ville, nous vous conseillons de lire l’article « Le compost urbain a le vent en poupe » de La Libre Belgique. Vous le trouverez dans le journal de ce 24 février, ou ici pour la version en ligne.

Ce chouette article mets en avant des initiatives de quartier telles que les composts collectifs. A Bruxelles, ce sont les bénévoles de l’ASBL Worms qui les gèrent. Ils apportent un avantages non négligeables sur les poubelles communales pour déchets organiques ; Les déchets y sont reconverti en engrais de qualité directement utilisé pour la production locale de nourriture. Un super projet que nous vous encourageons d’entreprendre !

En effet, Worms nous propose une solution efficace pour faire un pas de plus vers l’autonomie alimentaire en ville. Ces initiative citoyennes permettent de traiter chaque années quelques centaines de tonnes de déchets organiques. Il s’agit d’une quantité prometteuse, mais encore trop peu importante.

Pour ceux qui n’ont pas accès à la terre, l’article recommande l’utilisation de bokashi (fermentation des matières organiques), l’élevage de mouche soldats noir, le vermicompost ou l’acquisition d’un composteur Greenzy ! Nous sommes fière de voir que La Libre Belgique met en avant la simplicité d’utilisation de notre composteur, son aspect connecté et l’alliance qu’il propose entre la technologie et le processus naturel de compostage… On ne vous en dit pas plus, toutes les infos sont disponibles sur notre site.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *